Pourquoi un appel à projets sur la DUDH ?

« J’ai eu le sentiment très clair que je participais à un événement d’une portée vraiment historique au cours duquel un consensus s’était fait sur la valeur suprême de la personne humaine, une valeur qui n’a pas trouvé son origine dans la décision d’une puissance de ce monde, mais plutôt du fait même de son existence qui a donné naissance au droit inaliénable de vivre à l’abri du besoin et de l’oppression et de développer pleinement sa personnalité.  Il y avait dans la grande salle…une atmosphère de solidarité et de fraternité authentiques entre des hommes et des femmes de toutes latitudes, une atmosphère que je n’ai jamais retrouvée dans une quelconque instance internationale ».

Hernán Santa Cruz du Chili, membre du sous-comité de rédaction.

 

La Déclaration universelle des droits de l’homme (DUDH) est adoptée par l’Assemblée générale des Nations unies le 10 décembre 1948 à Paris au palais de Chaillot. Elle précise et réaffirme les droits fondamentaux de l’homme, la dignité et la valeur de la personne humaine dans l’égalité des droits des hommes et des femmes. La DUDH vise également à favoriser le progrès social et à instaurer de meilleures conditions de vie dans une liberté plus grande.

70 ans plus tard, les questions des libertés et des droits de l’homme sont encore mises à rude épreuve. En effet, jamais la DUDH n’a autant été d’actualité et la réalité des droits et libertés fondamentales autant questionnée. Esclavagisme en Lybie, affaire Weinstein, insécurité sociale, importants changements climatiques, sont autant de situations qui ont conforté l’ADOSEN dans le choix de cette thématique.

En effet, forte de ce constat et appuyée par l’Association Française pour les Nations Unies, l’ADOSEN Prévention Santé – MGEN a souhaité inscrire cette nouvelle édition de l’appel à projet dans les domaines relatifs à la DUDH : l’égalité filles/garçons, la citoyenneté, la solidarité et le développement durable.

En effet, même si la notion de libertés et droits fondamentaux semble être intégrée par tous et que des progrès notables ont été observés dans ce sens dans les sociétés depuis 1948, néanmoins on observe que pour les jeunes ces concepts et ce qu’ils recèlent restent flou.

Ainsi, à travers ces thématiques, l’ADOSEN souhaite que les projets puissent promouvoir une culture de la démocratie et des droits de l’homme, une culture permettant aux jeunes de mettre en œuvre un projet collectif. Elle entend ainsi renforcer la cohésion sociale, l’entente et la solidarité dans le cadre scolaire, premier cadre d’application de la citoyenneté, mais aussi au-delà. L’association veut susciter la prise de conscience des droits et responsabilités de chacun, des normes de comportement et de valeurs, ainsi que des questions d’éthique et de morale qui se posent à la collectivité. Il s’agit de rendre les élèves acteurs de leur vie, et conscients de leurs décisions et de leurs attitudes.

Dans le cadre des thématiques proposées, les projets peuvent concerner l’inclusion sociale, l’accès aux droits, l’esprit de solidarité, l’exercice des droits civiques et la prise de responsabilité. En effet, les projets peuvent également toucher à la question des droits et des obligations mais aussi aux idées d’égalité, de diversité et aux questions environnementales, écologiques et de santé.

Pour ces thématiques en particulier l’innovation pédagogique et la participation active de l’élève est nécessaire. La participation de ce dernier lui permet de comprendre ces sujets et y être sensibilisé en tirant parti de ses compétences et en en développant de nouvelles. En intégrant cette démarche, le développement du projet en tant que tel devient également un moyen de sensibilisation aux sujets traités : le travail de groupe, notamment sur un projet avec un objectif, permet un apprentissage coopératif consistant à apprendre des autres avec les autres. Ceci encourage l’esprit d’équipe et développe la culture de l’entraide et de la coopération.  Enfin, en impliquant directement l’élève dans le projet, ce dernier est encouragé et aidé à développer et à utiliser des aptitudes à la réflexion critique.

D’une manière générale, les projets s’inscrivant dans les thématiques de la DUDH doivent avoir pour objectif d’encourager le développement d’initiatives et la prise de responsabilité des jeunes, à acquérir des connaissances sur les idées et les valeurs fondamentales liées aux thématiques proposées, mais aussi à développer les compétences et attitudes nécessaires pour promouvoir ces idées et ces valeurs.

 

Les chapitres :

Dossiers similaires

Résultats : Appel national à projets pédagogiques 2018 / 2019

Félicitations aux 33 lauréats de l'appel national à projets pédagogiques ADOSEN pour l'annéeLire la suite
Voir tous les dossiers